Des nouvelles de l’arrière-front.

J’ai fait mon malin avec Lordon et sa boulette antifa, mais je ne voudrais pas que ce micro-évènement en vienne à me joindre au mouvement mainstream de dénigrement des « nuit debout ».
En cherchant à élargir mon point de vue contaminé par du pathos inutile, j’ai trouvé cet entretien. Gilles Balastre est un esprit corrosif qui tape fort et bien, me semble-t-il. Lordon y est formidable aussi.
https://youtu.be/JKdgcHoxJUg

Laisser un commentaire