IV: Pour s’échauffer…

Indignations en vrac

Des choses arrivent … parce que nous l’avons accepté, signé.

A part quelques militants, les français ne connaissent rien à la politique, au sens noble du terme.

Les commentaires standards, ceux que vous pouvez sortir sans risque dans un dîner relèvent du poujadisme le plus rance.

Totalement fantasmé, mais également pris en tenaille par une panne sèche budgétaire organisée par ses ennemis et la fin du travail, l’état est devenu un « autre », détestable et incapable. Alors que l’état, c’est « nous ».

Un Sarko, ou un Hollande prend seul la décision de partir en guerre. L’état donne un bien commun à une pompe à fric privée, c’est légal. Vous n’y pouvez rien.

Un exemple : des grosses boites de BTP récupèrent pour 14 Md€ les autoroutes déjà payés deux fois par nos impôts et des péages. Alors que tous les observateurs sont d’accord pour dire que cela représente 40 Md€ de revenus. Ça passe, c’est légal. Une décision autoritaire du pélican de la politique française. Propre sur lui et se tirant la bourre avec d’Ormesson pour les convenances bourgeoises d’un langage pompeux. 26Md€ dans le fion du peuple, mais sans gros mots. Détourner 26Md€ d’argent public, c’est pas mal élevé. Mais « fion » si. Autrement plus classe que cet article, n’est-ce pas ? Mais entre-temps, les chiffres (donc les tarifs) sont à la hausse, merci pour eux. Renault, EDF, GDF, SNCF mise en concurrence, et allez donc…

Démolir un système de retraite qui marche, flinguer l’école. Faire ça ou peigner la girafe…J’oubliai, peigner une girafe ne rapporte pas d’argent.

Laisser un commentaire