Gueuloir

Le « gueuloir » regroupe des réflexions visant à vous faire sentir plus précisément le piège de l’esclavage représentatif qui est notre système politique actuel.

L’organisation des pouvoirs, dans notre constitution, vise avant tout à préserver la position dominante de ceux qui ont pris la place les premiers.

Ce n’est pas un hasard si ceux-ci sont les plus riches d’entre nous. Ils ont toujours veillé à détenir un savoir supplémentaire leur permettant de conserver le manche.

Une fois celui-ci solidement attribué aux plus forts, ceux-ci n’ont rien d’autre à faire que d’organiser un vaste casino pour pomper, comme toujours, la moelle à ceux qui n’ont pas d’alternative à une existence de trimard pour ne pas crever.

Dans les pages que vous trouverez sous ce titre, il y a des éclairages nouveaux sur les dieux que l’on fait adorer aux foules. Que vous adorez.

Europe, droits de l’homme, antiracisme, internationalisme comme snobisme ultime, mondialisation, mobilité des capitaux, création de richesse par l’investissement….

Certaines de ces pages ressemblent à des coups de gueule, d’autre sont sobrement indignées.

A vous de voir, de vérifier mes mensonges, de vous former votre propre opinion.

Un gueuloir est un lieu clos, insonorisé, où l’acteur/chanteur peut se livrer à des entraînements sonores débridés, déclamés en « gueulant », comme un boxeur tabasse un sac de sable pour garder la forme.

Laisser un commentaire