IV 2 : Exercice pratique

Exercice pratique

J’espère vous convaincre qu’il est intéressant de se pencher sur la recherche d’un avenir plus radieux.

En attendant, pratiquez donc sur vous-même une petite réflexion intérieure. J’aurais bien dit « introspection », mais j’envisage d’avoir plus de 10 lecteurs hors de ma famille.

En remontant la chaîne des effets vers les causes, demandez-vous si c’est légal. Je n’ai pas dit sympa, j’ai dit légal.

Éprouvez telle action, telle décision politique, économique, sociale, fiscale et posez-vous sans cesse cette question : « Ais-je un avis à moi, personnel, puis-je m’exprimer sans répéter un truc qu’on m’a dit, mais que je n’ai pas vérifié ». La réponse est NON à 90 % chez le plus honnête d’entre nous.

Souvent, cela n’a aucune conséquence. Et pour « les réformes nécessaires », qu’est-ce que vous en savez que c’est nécessaire ? D’accord ou pas, honnêtement, vous, vous-même, vous en pensez rien du tout ! Vous répétez comme des perroquets des opinions de journalistes ou d’homme politique ou de tel ténor de l’économie…

On vous dit que « A cause B ». Ca y est. Vous ne savez pas vraiment ce qu’est À, ce que signifie B, mais vous êtes d’accord ! « Nous vivons plus vieux, il faut travailler plus longtemps, c’est évident ! ».

Après vous votez, et le plus souvent vous ne manifestez pas : un truc de gauchiste ou de bourgeois en mal d’orientation sexuelle claire. « Militant = givré immature », c’est l’avertissement lancé aux braves gens pour tenter de les dissuader de s’engager. « Ne militez pas, c’est enfantin », dit l’oligarque.

Laisser un commentaire