Le retour de l’Hubris

Oh quelle belle démonstration : l’hubris dans la splendeur du concept !

L’hubris, c’est la persévérance dans l’erreur, malgré la présence d’indicateurs visibles.

C’est l’aveuglement d’un homme (ou d’une femme) de pouvoir, qui va se servir de ce pouvoir jusqu’au bout plutôt que de reconnaître qu’il s’est trompé.

Il s’accompagne donc probablement d’une rupture de communication de l’homme de pouvoir avec ses administrés.

C’est l’enfant qui met ses mains sur ses oreilles et crie « j’entends rien ! j’entends rien ! ».

Voila, c’était le mot du jour. Allez voir sur internet comment les savants peuvent vous en dire plus.

Ce mot est à retenir, les vrais démocrates doivent en craindre la contamination comme la vérole.

b.

Un commentaire sur “Le retour de l’Hubris

Laisser un commentaire